Toute l'actu en bref

Cleveland a frappé fort d'entrée en finale de la Conférence Est de NBA. Les Cavaliers ont écrasé Toronto 115-84 mardi dans l'acte I.

La franchise de l'Ohio, qui n'avait pas joué depuis le 8 mai, a donc poursuivi sur sa lancée. Vainqueurs en quatre matches de Detroit puis des Hawks de Thabo Sefolosha, LeBron James sont toujours invaincus en neuf matches disputés depuis le début des play-off. "King James" en est même à 17 victoires consécutives en play-off dans la Conférence Est.

Certains observateurs s'attendaient à ce que les Cavaliers soient un peu "rouillés" après une pause de neuf jours. Il n'en fut rien. Bien au contraire: ils ont même évolué un cran au-dessus de ce qu'ils avaient montré jusqu'ici dans ces play-off.

Comme souvent, c'est LeBron James qui a montré la voie à suivre. Le no 23 a réussi 24 points, 6 rebonds et 4 passes décisives en passant moins de 29' sur le parquet. Il n'a surtout quasiment rien raté, réussissant 11 de ses 13 tirs mardi soir (11 sur 12 à 2 points) dont les neuf premiers.

Cleveland, qui avait écoeuré Atlanta par sa réussite à 3 points, n'a pas évolué dans le même registre dans ce premier duel avec les Raptors. Les Cavs ont appuyé là où ça fait mal face à une équipe privée de son meilleur joueur intérieur, Jonas Valanciunas (blessé). Ils ont d'ailleurs survolé les débats dans la raquette, captant au total 45 rebonds contre 23 pour Toronto.

Les Cavaliers, qui n'ont réussi que 7 paniers primés mardi (sur 20 tentatives), avaient déjà fait la différence à la mi-temps (+22, 66-44). Leur meneur Kyrie Irving a également brillé, terminant même meilleur marqueur de la rencontre avec 27 points.

Auteur de 35 points deux jours plus tôt dans le 7e match de la série face à Miami, le "guard" de Toronto Kyle Lowry a pour sa part été limité à 8 points. Les Raptors ont d'ailleurs paru à bout de forces, eux qui ont eu besoin de 14 matches pour se hisser pour la première fois de leur histoire en finale de Conférence.

sda-ats

 Toute l'actu en bref