Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Luca Aerni a créé une sacrée sensation aux Mondiaux de St-Moritz. Le Valaisan est devenu champion du monde du combiné alpin, devant Marcel Hirscher et un autre Suisse, Mauro Caviezel.

Parti en 30e position après la descente, Luca Aerni a effectué une fabuleuse remontée à l'issue de la seconde manche en slalom, dont il a signé le meilleur chrono. Il y a deux ans aux Mondiaux de Beaver Creek, c'est Marcel Hirscher qui avait réussi exactement le même exploit. Un Autrichien qui, cette fois-ci, a dû se contenter de la médaille d'argent, battu pour... un centième par le Valaisan.

Vainqueur par la plus petite des marges, Luca Aerni a été extrêmement en veine lundi avec le chrono. Car à sept centièmes près, le skieur de Crans-Montana aurait terminé au 31e rang de la descente. Il aurait dû alors partir après tous les favoris en seconde manche, et n'aurait jamais réussi à revenir aux avant-postes...

Au lieu de ça, Luca Aerni s'est élancé sur une piste vierge en seconde manche. Il ne s'en est pas fait prier, prenant tous les risques et signant une manche parfaite. Et comme le soleil et la chaleur se sont alliés avec le Valaisan, la piste s'est rapidement dégradée et plus personne n'est parvenu à le battre.

Comme Luca Aerni est décidément sous une bonne étoile à St-Moritz, on rappellera qu'il n'avait été sélectionné que la veille pour ce combiné. Il avait notamment été préféré, de manière un peu surprenante, à Niels Hintermann, le vainqueur du combiné de Wengen. Mais il faut croire que les entraîneurs suisses avaient vraiment confiance en Luca Aerni.

Comme vendredi dans le combiné des dames, où Wendy Holdener et Michelle Gisin avaient pris l'or et l'argent, un deuxième Suisse est monté sur le podium lundi à St-Moritz. Mauro Caviezel, auteur d'une descente correcte (14e), a surtout bluffé son monde en slalom, n'échouant sur la ligne qu'à six centièmes de Luca Aerni.

Les deux autres Suisses ont fait grise mine lundi. A commencer par Justin Murisier, très bon après la descente mais qui n'a pas pu confirmer en slalom. Le Valaisan a terminé au 6e rang, juste devant Carlo Janka.

Grâce à Luca Aerni et Mauro Caviezel, la Suisse a fait passer son total à six médailles à St-Moritz. Le clan helvétique est d'ores et déjà assuré de vivre sa meilleure édition depuis celle de 2009 à Val d'Isère, qui s'était aussi soldée par six podiums. La nation hôte a toutefois les moyens de faire encore mieux à St-Moritz, où elle abattra encore plusieurs cartes majeures, à commencer mardi lors de la compétition par équipes (Team Event) où elle pourra compter sur un certain Luca Aerni.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS