Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le numéro deux du commerce de détail en Suisse derrière Migros a réussi à augmenter son chiffre d'affaires en 2016 malgré le contexte délicat pour la branche (archives).

KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

(sda-ats)

Coop est parvenu à augmenter son chiffre d'affaires l'an dernier malgré un environnement difficile pour le commerce de détail. Le groupe bâlois a accru ses ventes de 5,1% à 28,3 milliards de francs.

Après correction des incidences monétaires et de l'inflation, la hausse s'élève à 5,2%, a indiqué jeudi le groupe dans un communiqué. Coop a gagné des parts de marché dans le commerce de détail et réalisé un produit net comparable à celui de l'année précédente (hors carburants).

Le chiffre d'affaires réalisé dans le commerce de détail s'est établi à 17,2 milliards de francs. Les supermarchés ont vu leur fréquentation augmenter d'un peu plus de 2,6%. Avec un produit net de 10,3 milliards, ils atteignent leur résultat de l'année précédente. Les formats spécialisés ont, quant à eux, dégagé un produit net en hausse de 0,4% (hors carburants).

Dans le commerce de gros et la production, les ventes ont bondi de 15,2% pour s'établir à 12,2 milliards de francs. Le groupe a également poursuivi sur sa lancée dans le commerce en ligne. Les ventes dans ce secteur se sont accrues de 14,3% à 1,4 milliard. Dans le commerce de détail, le produit net des magasins en ligne a progressé de 11,3% à 572 millions.

ATS