Toute l'actu en bref

Rien n'est fait dans la finale des play-off de NHL. Les San Jose Sharks ont gagné le troisième match de la finale contre les Pittsburgh Penguins (3-2 ap). Ils sont menés 2-1 dans la série best of 7.

Pour la troisième fois en trois matches, Sharks et Penguins n'ont été séparés que d'un but. Pittsburgh avait remporté les deux premiers matches (3-2, 2-1 en prolongation) dans sa patinoire et San Jose a rétorqué devant son public, au prix d'une nouvelle impressionnante débauche d'énergie.

Malgré l'absence, sur blessure, de leur ailier Tomas Hertl, très en vue lors des deux premiers matches, ils ont mené 1-0, puis 2-1, mais Joel Ward a ramené les deux équipes à égalité à huit minutes de la sirène, signant son 8e but dans les play-off.

Le but de la victoire et de l'espoir est venu de Joonas Donskoi à sept minutes de la fin de la prolongation. L'attaquant finlandais de 24 ans a pris de vitesse le défenseur russe de Pittsburgh Evgeni Malkin et a trompé à bout portant Matt Murray, auteur de 23 arrêts, quand son homologue Martin Jones a stoppé et détourné 40 tirs des Penguins.

"C'est une victoire importante pour cette équipe, la première dans un match d'une finale, mais il faut confirmer et enchaîner maintenant", a espéré Donskoi.

Le 4e match lundi, toujours à San Jose, peut permettre aux Sharks qui disputent la première finale de leur histoire, de revenir à la hauteur des Penguins, dont le troisième et dernier titre remonte à 2009. "C'est le genre de victoire qui peut changer la dynamique de cette finale", a confirmé son entraîneur Peter DeBoer.

sda-ats

 Toute l'actu en bref