Toute l'actu en bref

Jamais encore un joueur suisse n'avait signé un aussi beau parcours en ouverture du tournoi de Crans-Montana.

Jamais encore un joueur suisse n'avait signé un aussi beau parcours en ouverture du tournoi de Crans-Montana. Le St-Gallois Mathias Eggenberger a rendu une carte de 66 au 1er tour de l'Omega European Masters valaisan - comptant pour le circuit PGA Europe -, soit quatre coups sous le par. Il pointe au 14e rang, à 2 coups des leaders.

A ce jour, 84 Suisses ont déjà pris part au tournoi du Haut Plateau, depuis 1972. Les plus connus d'entre eux, Paolo Quirici, André Bossert ou Julien Clément, n'avaient jamais réussi à faire ce que le St-Gallois de 25 ans a réalisé jeudi. Eggenberger a entamé son tour par quatre birdies, pour le conclure par un eagle (deux sous le par), qui lui a permis de rendre cette carte étonnante.

"J'étais un peu nerveux au départ, mais j'ai ensuite bien tenu la cadence. Je me suis dit que je devais simplement jouer mon jeu, sans chercher à compliquer les choses", a-t-il déclaré.

Ce jeune membre du club de Bad Ragaz, qui passera professionnel cet automne, a ainsi bouclé son tour avec un coup de moins que les deux ex-codétenteurs du "record de Suisse" à Crans, Paolo Quirici et André Bossert. Quirici, il y a seize ans, avait rendu une carte de 67 en ouverture avant de se classer 13e au final. Bossert, en 1994, avait entamé par un tour de 67 également, avant de finir 44e. Rien n'est donc encore acquis, évidemment, pour Eggenberger.

Ce dernier vient de terminer ses études universitaires à Stirling, en Ecosse. Il avait fait une première fois parler de lui avec une 3e place au Swiss Challenge du Lac de Sempach en 2014, un tournoi pro du 2e niveau où il avait rendu quatre cartes der 68. Aucun autre Helvète n'a fait mieux jusqu'à présent sur le Swiss Challenge.

Le Britannique Danny Willett, tenant du titre et vainqueur du dernier US Open, a effectué un excellent départ. Il a réussi un eagle au 9e trou et quatre birdies, pour figurer au 5e rang provisoire, ex aequo, avec 65, à un coup des leaders. Ces derniers sont au nombre de quatre (avec une carte de 64): Paul Peterson (USA), Grégory Havret (FRA), Daniel Brooks (ENG) et Mike Lorenzo-Véra (FRA). Le week-end s'annonce chaud.

sda-ats

 Toute l'actu en bref