Zagreb - La police croate a indiqué avoir interpellé cinq personnes dans le cadre d'une enquête sur des crimes de guerre commis contre des civils serbes à la fin de la guerre de Croatie (1991-1995). Les cinq suspects seront interrogés lundi par un juge du tribunal régional de Zagreb, selon l'agence Hina.
Trois d'entre eux sont soupçonnés d'avoir tué cinq civils serbes le 25 août 1995, dans la bourgade de Grubori, près de Knin et d'avoir incendié des maisons appartenant à des habitants serbes de la bourgade. Le quatrième suspect, leur supérieur direct, ainsi que Zeljko Sacic sont accusés pour leur responsabilité dans la chaîne de commandement.
Sacic avait été à l'époque l'adjoint du général croate Mladen Markac, alors commandant de la police spéciale. Ce dernier est jugé depuis mars 2008 par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, aux côtés de deux autres anciens généraux croates, Ivan Cermak et Ante Gotovina.
Ils sont accusés pour leur responsabilité dans l'opération "Tempête", qui avait mis fin au conflit serbo-croate en août 1995, mais qui a aussi eu pour conséquence l'exode de près de 200'000 Serbes de Croatie et la mort de 350 civils, selon le TPI.
La proclamation par la Croatie de son indépendance de la Yougoslavie, en 1991, a été suivie d'une guerre entre les forces de Zagreb et des sécessionnistes serbes appuyés par Belgrade. Ce conflit a fait près de 20'000 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.