Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le "Fritschi"est une figure traditionnelle du carnaval de Lucerne.

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le carnaval a débuté jeudi matin dans plusieurs villes catholiques de Suisse. Les festivités ont été lancées sur le coup de 05h00 à Lucerne. Environ 16'000 carnavaliers et curieux, selon la police, ont bruyamment investi les rues par un temps doux et sec.

La famille Fritschi, figure traditionnelle de ce carnaval qui est le 2e plus important de Suisse après celui de Bâle, a été accueillie sur la rade lucernoise dans la clameur assourdissante de la foule. De là, le cortège s'est déplacé sur la place de la Chapelle.

A Soleure, on s'est réunis dès l'aube pour le traditionnel "Chesslete" qui s'emploie à chasser l'hiver. Selon une tradition qui remonte à 1888, des milliers de personnes vêtues de chemises et bonnets de nuit blancs ainsi que de foulards rouges se sont précipitées en criant dans les rues.

A 05h00 pétantes, certains ont secoué leurs cloches et crécelles, alors que d'autres ont soufflé dans leurs trompettes, plongeant la ville dans un vacarme tonitruant.

Jeudi, le carnaval sera aussi lancé dans plusieurs villes d'autres cantons de Suisse centrale ainsi que des cantons d'Argovie, de St-Gall, du Tessin et du Valais.

ATS