Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'alcool ou la drogue sont souvent à l'origine de l'incident (image symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les passagers provoquent toujours plus d'incidents dans les avions. En 2016, leur nombre a augmenté de 18,5% par rapport à l'année précédente dans les compagnies aériennes suisses, selon l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Les compagnies aériennes ont dénoncé 755 cas d'incivilité contre 637 en 2015 dans les avions de ligne. Ce sont des "unruly passengers", pour reprendre leurs termes, soit des passagers turbulents qui ne respectent pas les consignes du personnel.

D'après l'OFAC, qui a confirmé lundi à l'ats cette information parue samedi dans Schweiz am Wochenende, la situation dégénère généralement à cause de l'alcool, de la drogue, de l'interdiction de fumer ou d'insultes. Souvent c'est un ensemble de tous ces facteurs.

Les chiffres sont fournis depuis 2012. Au cours des dernières années, le nombre d'incidents s'élevait plutôt autour de 600.

20'000 francs d'amende

De plus, les compagnies aériennes signalent à l'OFAC uniquement les cas les plus importants. Quand les passagers se montrent insultants, voire violents.

Selon la loi fédérale sur l'aviation, un passager risque jusqu'à 20'000 francs d'amende s'il ne respecte pas délibérément ou par négligence les directives de l'équipage destinées notamment à la sécurité des personnes.

ATS