Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les maquillages critiqués contenaient des substances interdites ou certaines substances - parfums, colorants, filtres UV - n'étaient pas déclarées sur les étiquettes (image symbolique).

KEYSTONE/AP/Natacha Pisarenko

(sda-ats)

Les produits de cosmétique pour enfants contiennent souvent des substances dangereuses pour la santé. Après avoir testé 22 échantillons de vernis à ongles et autres rouges à lèvres, le laboratoire cantonal de Bâle-Ville a fait retirer trois produits de la vente.

Six autres produits présentaient des irrégularités, indique mercredi le laboratoire, mandaté par la Confédération. Les maquillages critiqués contenaient des substances interdites ou certaines substances - parfums, colorants, filtres UV - n'étaient pas déclarées sur les étiquettes.

Les échantillons testés ont été achetés dans des grandes surfaces, magasins de jouets et boutiques de Bâle. Le laboratoire indique qu'il va poursuivre ses contrôles.

ATS