Toute l'actu en bref

Les exploitations agricoles sont toujours plus grandes. Le biologique a la cote. Le nombre des employés est quant à lui en recul, selon les chiffres publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique.

La Suisse comptait 53'232 exploitations agricoles en 2015, soit 814 de moins que l'année précédente. Cette baisse frappe en premier lieu les petites et moyennes exploitations. Celles de plus de 30 hectares sont en revanche toujours plus nombreuses. La Suisse compte 6244 exploitations biologiques, soit 0,8% de plus qu'en 2014. La hausse était supérieure un an auparavant.

Le nombre des employés a baissé de 2,3% l'année dernière pour atteindre 155’200 personnes. Deux tiers sont des hommes. La famille fournit 79,6% de la main-d’œuvre. L’emploi à temps partiel concerne plus d’une personne sur deux (55,1%). L’âge moyen des chefs d’exploitation a continué de croître pour atteindre 50,3 ans.

Surface inchangée

La surface agricole utile est restée quasiment inchangée avec 1,05 million d'hectares. Les prairies naturelles et de pâturages en représentent 58%. Les céréales sont quant à elles dominantes - notamment le blé avec 82'300 hectares - dans les 398’400 hectares de terres arables. Parmi les autres cultures, la vigne occupe 13’200 hectares et les cultures fruitières couvrent 7200 hectares.

Le nombre de porcs s’est stabilisé à 1,5 milllion, dont 29% se concentrent dans le canton de Lucerne. La production avicole a légèrement augmenté avec 10,8 millions de volailles. Les deux tiers sont des poulets de chair. Le cheptel bovin a légèrement reculé, à 1,55 million de têtes. Quant au lait, il n'a intéressé que 28'600 exploitations (-2,5%).

sda-ats

 Toute l'actu en bref