Toute l'actu en bref

Patrick Küng, blessé au tendon rotulien depuis janvier, a repris un entraînement normal, en dehors des pistes.

Le champion du monde de descente ne ressent plus de douleur, cinq mois après avoir dû mettre un terme prématuré à sa saison.

"Je suis déjà qualifié", s'est réjoui, en rigolant, le Glaronais, en référence aux Mondiaux 2017 qui auront lieu dans sept mois à St-Moritz. C'est dans cette station de l'Engadine justement que Swiss Ski a donné le coup d'envoi officiel de la préparation estivale lors d'une journée ouverte aux médias, mercredi.

Son titre mondial conquis en février dernier à Beaver Creek ôtera à Patrick Küng toute pression quant à la qualification. Mais son plus gros motif de satisfaction est l'absence de douleurs à son genou gauche. La période de doutes est révolue, la rééducation s'est bien passée. Küng peut suivre ses séances de musculation avec toute l'intensité voulue. Les ultrasons ont montré que la structure du tendon s'était bien remise.

Le Glaronais a déjà trois mois d'entraînement foncier derrière lui. Il se félicite d'avoir pris la bonne décision en écourtant sa saison dès janvier. Il ne craint pas la reprise sur les skis.

De son côté, à 222 jours de l'événement, Lara Gut a glissé qu'elle ne songeait pas particulièrement aux Mondiaux. "C'est d'abord l'été qui arrive, puis il y aura beaucoup de courses de Coupe du monde (avant St-Moritz)", a observé la détentrice du gros globe de cristal.

sda-ats

 Toute l'actu en bref