Deux personnes ont été tuées dans le crash d'un petit avion de tourisme mercredi soir aux Pléiades, sur la commune de St-Légier/La Chiésaz (VD). L'appareil avait décollé de l'aérodrome d'Ecuvillens (FR). Les causes de l'accident ne sont pas encore établies.

Selon les informations fournies jeudi par la police cantonale vaudoise, les deux victimes sont des Fribourgeois, âgés de 64 et 71 ans. Le biplace, un Piper Archer PA-28, a décollé à 19h30 de l'aérodrome fribourgeois pour un vol privé. Une heure après environ, il disparaissait des écrans radar alors qu'il survolait l'arc lémanique pour rejoindre le point de départ. Les deux occupants, tous deux pilotes, ne répondaient plus aux appels radio.

L'alarme a été reçue par les Forces aériennes suisses à Dübendorf peu avant 21h00, a précisé le Département fédéral de la défense (DDPS). C'est un hélicoptère de l'armée stationné à Alpnach (OW) et deux hélicoptères de sauvetage de la Rega qui ont été envoyés à la recherche de l'avion, ajoute le DDPS. Plusieurs patrouilles de la Gendarmerie vaudoise et fribourgeoise et de la Police Riviera ont aussi été engagées.

En lisière de forêt

La carcasse de l'avion a finalement été retrouvée peu après 22h00 sur la commune de St-Légier/La Chiésaz, à la hauteur d'une pente raide du domaine skiable des Pléiades, en lisière de forêt et bordure d'une piste de ski fermée. Il s'agit du lieu-dit Les Conversions, près du téléski de "la Châ", détaille la police.

Sous la violence du choc, les deux occupants ont été éjectés à plusieurs dizaines de mètres et sont décédés sur place, toujours selon la police. D'après un photographe de Keystone-ATS, l'avion était cassé en deux blocs d'épave principaux, avec des débris épars sur les arbres et au sol sur un rayon d'une cinquantaine de mètres.

"Les premiers éléments de l'enquête indiquent que l'avion semblait vouloir retourner à son point de départ", a dit à Keystone-ATS un porte-parole de la police vaudoise, Christian Bourquenoud. Il n'a pour l'instant pas été possible de déterminer quel occupant pilotait cet appareil.

Une instruction pénale a été ouverte par le procureur de service et sera reprise par le Ministère public de la Confédération. Les investigations pour déterminer les causes de l'accident sont menées par les spécialistes du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE), en collaboration avec les gendarmes de l'Unité de circulation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.