Toute l'actu en bref

Yohann Diniz a été le héros malheureux du 50 km marche aux JO de Rio.

Le Français, qui pensait enfin tenir un titre olympique, s'est littéralement écroulé en pleine course alors qu'il était en tête, laissant le Slovaque Matej Toth filer vers l'or.

Dominateur jusqu'à la mi-épreuve, avec près de deux minutes d'avance sur ses poursuivants, Yohann Diniz a d'abord été victime de problèmes gastriques, l'obligeant à s'arrêter. Il a toutefois pu repartir avant de s'effondrer sur le bitume quelques kilomètres plus loin, à la limite de l'inconscience.

Le recordman du monde et triple champion d'Europe a toutefois tenu à repartir encore une fois. Et, au courage, il a franchi la ligne à la 8e place, à 5'45 du vainqueur, le Slovaque Matej Toth. Celui-ci s'est imposé en 3h40'58, décrochant la première médaille d'or de son jeune pays en athlétisme, devant l'Australien Jared Tallent et le Japonais Hirooki Arai.

Matej Toth, 33 ans et champion du monde en 2015, a fait une course prudente. Il a dépassé Jared Tallent, le tenant du titre, au 48e km, à un tour de l'arrivée.

sda-ats

 Toute l'actu en bref