Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lenin Moreno, qui a perdu l'usage de ses jambes après avoir été touché par une balle lors d'un vol, a un style plus conciliant que le président sortant Rafael Correa. Il a promis des prestations aux personnes handicapées, aux mères célibataires et aux personnes âgées.

KEYSTONE/EPA EFE/JOSE JACOME

(sda-ats)

Le candidat de la gauche équatorienne, Lenin Moreno, obtiendrait 39,4% des voix au premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage à la sortie des urnes dimanche. Il devancerait le conservateur Guillermo Lasso.

Pour l'emporter au premier tour, Lenin Moreno, proche du président sortant Rafael Correa au pouvoir depuis 2007, doit recueillir 40% des suffrages exprimés et avoir dix points d'avance sur le candidat suivant. Dans le cas contraire, un second tour sera organisé le 2 avril.

Guillermo Lasso, 61 ans, ancien président du Banco de Guayaquil, promet de rompre avec le socialisme et tente de rassembler les différentes factions de l'opposition. Selon ce même sondage, l'ex-banquier obtiendrait entre 26% et 31% des voix.

La marge d'erreur de cette étude est de 2%.

D'après une autre estimation publiée par un média étatique, le candidat de la gauche serait crédité de 42,2% et son adversaire conservateur de 27,7%.

Deux styles

Lenin Moreno, qui a perdu l'usage de ses jambes après avoir été touché par une balle lors d'un vol, a un style plus conciliant que le président sortant Rafael Correa. Il a promis des prestations aux personnes handicapées, aux mères célibataires et aux personnes âgées.

Guillermo Lasso a basé sa campagne sur une relance de l'économie qui dépend de l'exportation de pétrole, de fleurs et de crevettes, en réduisant les taxes, en favorisant l'investissement étranger et en créant un million d'emplois en quatre ans.

ATS