Toute l'actu en bref

Plus de 300 personnes, dont 130 militaires, assistées de 27 avions et hélicoptères, ont été mobilisées pour contenir l'avancée des flammes.

KEYSTONE/EPA EFE/DOMENECH CASTELLO

(sda-ats)

Un incendie encore actif sur plus de 1000 hectares dans la région de Valence (est de l'Espagne) a touché un parc naturel. Il a amené l'armée à intervenir, ont annoncé mardi les autorités régionales.

Le feu s'est déclaré lundi après-midi pour une raison encore inconnue à Artana, commune de la province de Castellon. Il s'est rapidement propagé, a expliqué une porte-parole des services d'urgence régionaux.

L'incendie concerne trois communes, mais n'a pas touché de zones habitées, a-t-elle assuré, évoquant une estimation de "1000 hectares affectés".

Parc de Sierra d'Espadan

Lundi soir, l'incendie a atteint le parc naturel de la Sierra d'Espadan, le deuxième plus grand de la région, abritant un bois de chênes-lièges et habitat naturel de rapaces, renards et d'espèces menacées de chauves-souris.

Plus de 300 personnes, dont 130 militaires, assistées de 27 avions et hélicoptères, ont été mobilisées pour contenir l'avancée des flammes dans cette réserve naturelle dont seules les zones périphériques ont pour l'heure été touchées.

Le relief de cette région "très abrupt, avec une végétation très touffue" complique la lutte contre le feu, a assuré la porte-parole des urgences.

Le risque d'incendie est élevé dans une grande partie du territoire espagnol, notamment sur les côtes méditerranéennes, en Galice (nord-ouest) et en Andalousie (sud). Il est favorisé par un temps chaud et sec depuis plusieurs jours, selon l'agence nationale de météorologie.

sda-ats

 Toute l'actu en bref