Toute l'actu en bref

Christian Stucki, un des favoris, a subi un coup d'arrêt qui pourrait le priver de ses chances de victoire en ouverture de la 2e journée de la Fête fédérale de lutte à Estavayer-le-Lac.

Le colosse seelandais a subi une défaite sans appel devant le surprenant Beat Clopath, un des six hommes sortis ex aequo en tête à l'issue de la 1re journée.

Le Grison Armon Orlik de son côté a bien réagi après sa défaite lors de la 4e passe devant Matthias Sempach. Le jeune Grison de 21 ans a terrassé Matthias Siegenthal dimanche matin.

Le roi de l'édition 2010, Kilian Wenger, a déjà perdu toutes ses chances de l'emporter. Le Bernois n'a pas pu faire mieux qu'un nul devant le vétéran schwytzois Martin Grab.

sda-ats

 Toute l'actu en bref