Toute l'actu en bref

L'Irlande du Nord est verte de bonheur. Son équipe nationale a fêté son premier succès dans une phase finale d'un Euro en battant l'Ukraine 2-0 à Lyon dans le groupe C.

Les Nord-Irlandais n'ont rien volé face à un adversaire qui a terriblement déçu, ne montrant ni envie ni talent. Après une première mi-temps terne, les Verts ont pris l'avantage sur une tête du défenseur McAuley à la réception d'un coup franc excentré botté par Norwood (49e).

Ils ont assuré leur succès au bout des arrêts de jeu, grâce au remplaçant McGinn (96e). Limitée techniquement, mais très généreuse dans l'effort et le combat, l'Irlande du Nord a ravi ses bruyants et fervents supporters.

L'équipe du sélectionneur Michael O'Neill a par ailleurs joué avec ses armes habituelles, à savoir une grosse discipline défensive et un coeur énorme dans les duels. Elle n'a pas hésité non plus à se porter parfois à l'attaque, et Cathcart (34e) aurait très bien pu ouvrir le score avant le thé. Le gardien McGovern, qui évolue en Ecosse avec Hamilton, s'est quant à lui montré irréprochable sur les deux vrais arrêts qu'il a eu à faire, devant Zeleznyov (51e) et Yarmolenko (89e).

Les Ukrainiens ont livré un match bien pâle à tous les niveaux. Leurs meilleurs éléments (Yarmolenko, Konoplyanka) n'ont jamais été en mesure de prendre la direction du jeu. Le collectif n'était pas bon, de même que l'état d'esprit. Bref, l'avenir de l'Ukraine dans cet Euro s'annonce bien sombre.

Le match a été interrompu quelques minutes en seconde période, en raison d'un violent orage de grêle qui a forcé l'arbitre à renvoyer les équipes à l'abri du déluge.

Grâce à ce succès, l'Irlande du Nord compte trois points. L'Ukraine reste à zéro.

sda-ats

 Toute l'actu en bref