Toute l'actu en bref

L'équipe de Suisse est toujours en course pour, au moins, un place en barrage qualificatif de l'Euro M21.

La sélection de Heinz Moser a logiquement et sans trop de difficulté dominé le Kazakhstan (3-0), conservant ainsi sa deuxième place au classement également convoitée par la Norvège.

La Suisse est à égalité de points avec l'Angleterre qui reste toutefois leader puisqu'elle a disputé un match en moins. La Norvège, qui est allée s'imposée 1-0 en Bosnie-Herzégovine (où les Helvètes iront mardi), est troisième à une seule longueur, avec elle aussi une rencontre de moins au compteur.

A Bienne, Yvon Mvogo, Denis Zakaria, Edimilson Fernades et leurs coéquipiers ont parfaitement suivi le plan de Heinz Moser en se montrant patients face à un bloc adverse qu'il suffisait de fissurer une fois pour qu'il se désagrège totalement. Supérieurs techniquement, les Suisses ont trouvé la solution à la 28e sur un tir contré de l'excellent ancien Lausannois Selim Khelifi, aujourd'hui à Brunswick (2e Bundesliga), et une tête du Saint-Gallois Martin Angha à la 41e.

Tout a été encore plus facile après la pause et, surtout, après l'expulsion de Kuksin à la 49e. Déjà complètement dominés, les Kazakhs n'ont plus existé et si les Helvètes s'étaient montrés plus inspirés dans la zone de vérité, le score aurait pris des allures de correction. Inspiré, Edimilson Fernandes l'a été en armant une belle frappe qui a fait 3-0 à la 63e.

Mardi, les Espoirs peuvent faire un pas important vers l'une des deux premières places du classement (la première est qualificative, la deuxième est synonyme de barrage). Car, tandis qu'ils défieront à Sarajevo la lanterne rouge (deux points en six matches), l'Angleterre et la Norvège croiseront le fer à Colchester.

sda-ats

 Toute l'actu en bref