Europa League: ManU accroché en Russie


 Toute l'actu en bref

Le Manchester United de José Mourinho a encore du chemin à parcourir pour s'élever à la hauteur de ses glorieux prédécesseurs.

Les Red Devils ont été tenus en respect par Rostov (1-1), chez qui ils avaient pourtant ouvert le score avant la pause par Mkhitaryan, en 8e de finale aller de l'Europa League.

Mais Manchester, qui alignait la plupart de ses stars (dont Ibrahimovic et Pogba) s'est fait rejoindre à la 53e sur un but de Bukharov. Il leur faudra montrer autre chose jeudi prochain au match retour devant l'exigeant public d'Old Trafford.

Yann Sommer a joué un grand rôle dans le match nul 1-1 obtenu par Mönchengldbach chez Schalke. Le portier de l'équipe de Suisse, peut-être pas idéalement placé sur l'égalisation de Burgstaller (Hofmann avait ouvert le score pour le Borussia), s'est ensuite illustré sur deux actions notamment.

Un coup franc de ce même Burgstaller qu'il est rapidement allé chercher à la base de son poteau et, surtout, à la 76e sur un tir à bout portant de Caligiuri au rebond d'un ballon qui avait été dévié sur la transversale de Gladbach. Un arrêt, le second, de très grande classe. Josip Drmic n'a pas quitté le banc des remplaçants du Borussia, où lui a tenu compagnie Nico Elvedi.

Presque le même temps de jeu pour Gökhan Inler (entré à la 92e) avec Besiktas, qui a lui aussi fait 1-1 à l'extérieur, au Pirée, chez l'Olympiakos. L'entraîneur zurichois René Weiler a pour sa part vu son Anderlecht prendre une option intéressante sur la qualification en s'imposant 1-0 à Chypre contre l'APOEL Nicosie.

Beaucoup de buts dans le choc de ces 8es de finale entre Lyon et l'AS Rome, avec une victoire 4-2 de Gones menés 2-1 à la pause mais qui ont retourné la crêpe grâce à Tolisso, Fekir et Lacazette. L'ancien Bâlois Salah avait répondu au 1-0 de Diakhaby et Fazio avait donné l'avantage aux Romains.

ATS

 Toute l'actu en bref