Toute l'actu en bref

L'indicateur UBS de la consommation a grimpé en mars de 1,45 à 1,51 point, attestant d'une évolution toujours positive de la consommation privée en Suisse. Outre un regain de confiance du commerce de détail, le tourisme a également envoyé des signaux plus positifs.

Le moral des commerçants de détail s'est en effet amélioré, malgré le franc fort, le tourisme d'achat florissant et le moral morose des consommateurs, note mercredi UBS dans un communiqué. La grande banque cite à ce sujet l'indice de l'enquête du Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, qui a grimpé à -7 points, contre -10 points le mois précédent.

En revanche, le nombre d'immatriculations de véhicules neufs a affiché en mars un léger recul, ce qui a empêché une hausse plus conséquente de l'indicateur. Le secteur touristique a quant à lui émis des signaux plus positifs.

Après un début de saison hivernale morose, les touristes suisses ont totalisé 1,6 million de nuitées en février, soit une hausse de 2,7% par rapport au même mois de l'année précédente. L'hôtellerie fonde désormais ses espoirs sur l'été.

Etant donné que les mois estivaux "extraordinairement beaux" de l'année dernière ont encouragé les touristes suisses à rester dans le pays, le KOF table sur une augmentation de 2,6% des nuitées pour les touristes indigènes et étrangers dans les hôtels helvétiques, relève UBS.

sda-ats

 Toute l'actu en bref