Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse affrontera bel et bien une équipe de France privée de sa figure de proue Caroline Garcia, au 1er tour de la FedCup (11 et 12 février à Genève).

La meilleure joueuse française, qui avait déjà annoncé qu'elle ne participerait pas à la campagne 2017, l'a confirmé à Melbourne.

La question était ouverte après l'arrivée aux commandes de l'équipe de France de Yannick Noah et de Mary Pierce. "Ma décision est la même, peu importe le capitaine", a pourtant déclaré la Lyonnaise, qui a précisé que le nouveau duo ne l'avait pas encore contactée.

"Ce n'est pas une décision facile. Comme Amélie Mauresmo (l'ancienne capitaine), Noah et Pierce sont des personnes qui ont beaucoup apporté à l'équipe de France et que je respecte beaucoup, mais ma décision n'a rien à voir avec le capitaine", a-t-elle dit après sa victoire sur l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko au 1er tour de l'Open d'Australie.

"J'ai envie de tenter un autre chemin, de passer un cap du point de vue individuel et d'alléger un peu le programme. Je ne sais pas si ça va marcher mais c'est l'option qu'on prend. C'est une compétition qui demande beaucoup d'énergie mentale et physique. Quand je joue en équipe de France, je me donne au maximum, je donne tout ce que j'ai et parfois je le paie un peu après", a expliqué la 24e joueuse mondiale.

ATS