Toute l'actu en bref

Nouveau coup dur pour le tennis suisse. Après Roger Federer et Belinda Bencic, c'est au tour de Stan Wawrinka de devoir renoncer aux JO de Rio !

Le Vaudois a indiqué dans un communiqué avoir ressenti des "douleurs progressives" la semaine dernière au cours du Masters 1000 de Toronto, où il avait atteint les demi-finales. Il est rentré en Suisse afin de subir des examens complets. Son médecin a constaté des "surcharges régionales" après les analyses et une IRM, souligne le communiqué.

"Je suis très triste"

"Je suis très triste", lâche Stan Wawrinka dans le communiqué. "Aller à Rio me tenait à coeur. Après Pékin (réd : où il avait conquis l'or en double avec Roger Federer) et Londres, j'aurais voulu vivre ces Jeux olympiques au Brésil. Malheureusement, ce ne sera pas possible", poursuit le no 4 mondial, qui souhaite "bonne chance à tous les athlètes suisses qui iront à Rio."

Stan Wawrinka, qui avait déjà renoncé à jouer en double messieurs - où il aurait pu être aligné au côté de Marco Chiudinelli - et en double mixte - où il aurait pu faire équipe avec Martina Hingis -, "doit se résoudre à restreindre son activité physique pour une période indéterminée" selon les termes du communiqué.

Le Vaudois, qui ne souhaite pas s'exprimer davantage, subira de nouveaux examens. Sa participation à l"US Open (29 août-11 septembre) n'est pour l'heure pas remise en question, mais le temps presse.

Bacsinszky et Hingis désormais seules en lice

Il y a quelques mois - voire même quelques semaines -, alors quil comptait quatre joueurs et joueuses dans le top 10 des classements de simple (Federer, Wawrinka, Bencic et Timea Bacsinszky) ainsi que le no 1 mondial de double Martina Hingis, le tennis suisse pouvait rêver d'une formidable moisson de médailles dans ces JO 2016. Mais le sort s'est acharné sur les représentants de Swiss Tennis.

Ne restent désormais plus que Timea Bacsinszky et le duo Bacsinszky/Hingis pour défendre les couleurs helvétiques en tennis, alors que la délégation suisse pour ces Jeux comprenait initialement six tennismen.

Leur tâche s'annonce délicate, même si la Vaudoise a les moyens de créer la surprise en simple, elle qui avait atteint les demi-finales à Miami ce printemps dans des conditions de jeu similaires et avec un tableau tout autant relevé.

En double, les sœurs Williams, les Françaises Caroline Garcia/Kristina Mladenovic, les Tchèques Andrea Hlavackova/Lucie Hradecka, les Italiennes Sara Errani/Roberta Vinci ou les Russes Ekaterina Makarova/Elena Vesnina ont sur le papier plus d'arguments que la paire Bacsinszky/Hingis.

sda-ats

 Toute l'actu en bref