François Fillon éliminé au premier tour, selon un nouveau sondage


 Toute l'actu en bref

Un nouveau sondage lié à la présidentielle française prédit un duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour.

KEYSTONE/AP/MICHAEL PROBST

(sda-ats)

Un nouveau sondage publié samedi donne le candidat de la droite François Fillon éliminé du second tour de la présidentielle française. Celui-ci opposerait la candidate du FN, Marine Le Pen, au fondateur du mouvement En marche!, Emmanuel Macron.

L'ancien premier ministre est crédité au premier tour de 20% des voix dans cette étude BVA pour Orange et la presse régionale réalisée les 1er et 2 février. Soit peu de temps après les révélations du Canard enchaîné sur les présumés emplois fictifs de l'épouse de François Fillon.

Son score tomberait même à 18% si le centriste François Bayrou se présentait, soit six points de moins que dans un sondage effectué début janvier dans la même configuration.

Dans le même temps, Emmanuel Macron recueillerait entre 21% et 22% des suffrages selon la présence ou non du président du MoDem. La présidente du Front national (FN) Marine Le Pen remporterait 25% dans tous les cas de figure. Deux sondages publiés cette semaine donnaient déjà François Fillon en troisième position.

Le Pen distancée au deuxième tour

Et alors que le vainqueur de la primaire de la droite en novembre pouvait compter sur les voix des trois quarts des sympathisants LR lors de la précédente enquête de début janvier, il ne bénéficie plus que de 62% d'entre elles. 17% de ces derniers ont désormais l'intention de voter pour Marine le Pen et 14% pour Emmanuel Macron.

A gauche, l'ascendant pris par Benoît Hamon (16% à 17%) sur Jean-Luc Mélenchon (11% à 11,5%) se confirme depuis la victoire du premier à la primaire de la "Belle alliance populaire". François Bayrou recueillerait pour sa part 5% des suffrages s'il se présentait. Marine Le Pen reste largement distancée au deuxième tour, que ce soit face à Emmanuel Macron (66% contre 34%) ou François Fillon (60% contre 40%).

L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 955 personnes inscrites sur les listes électorales, elles-mêmes issues d'un échantillon représentatif de 1002 Français âgés de 18 ans et plus, interrogées sur internet les 1er et 2 février.

ATS

 Toute l'actu en bref