Toute l'actu en bref

Chris Froome (Sky) a remporté dimanche à Paris son troisième Tour de France, à l'issue d'une 21e et dernière étape arrachée au sprint par l'Allemand André Greipel (Lotto) sur les Champs-Elysées.

Au classement final, le Britannique devance le Français Romain Bardet et le Colombien Nairo Quintana sur le podium de cette 103e édition. Pour le gain de l'étape, Greipel a surclassé le Slovaque Peter Sagan (2e) et le Norvégien Alexander Kristoff (3e).

Dimanche, André Greipel a sauvé son Tour de France en s'adjugeant la 21e étape. Agé de 34 ans, le "gorille de Rostock" poursuit ainsi la tradition allemande à Paris: Marcel Kittel avait remporté la dernière étape de la Grande Boucle en 2013 et en 2014, alors que Greipel s'était déjà imposé l'an passé.

Chris Froome a donc offert une quatrième victoire en cinq ans à la toute puissante équipe Sky, qui a dominé la plus grande course du monde. Comme à son habitude, il a insisté sur l'importance de son équipe, "la meilleure" que Sky a présentée dans le Tour depuis la première participation de la formation britannique en 2010.

L'omniprésence des hommes en noir a permis à Chris Froome de décourager par avance les attaquants en montagne et de prendre l'avantage à d'autres moments. Dans les contre-la-montre mais aussi dans la plaine (à Montpellier) et en descente (Bagnères-de-Luchon), en courant de façon agressive pour surprendre ses adversaires.

"On a vu un Froome différent", a estimé le directeur du Tour Christian Prudhomme à propos du Britannique, désormais triple vainqueur de l'épreuve, tout comme trois autres coureurs avant lui (Philippe Thys à l'époque des pionniers, Louison Bobet dans les années 1950, Greg LeMond voici un quart de siècle). "Si Froome a couru autrement, son équipe a cadenassé la course", a ajouté Christian Prudhomme.

Image forte du mois, Chris Froome s'est retrouvé à pied dans le Ventoux, lors de l'arrivée improvisée (à cause du vent interdisant l'accès au sommet) et chaotique de l'étape du 14 juillet. Une moto avait dû stopper brutalement devant les favoris du Tour.

sda-ats

 Toute l'actu en bref