Toute l'actu en bref

Les ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales des pays riches du G7 se sont réunis deux jours à Sendai au Japon.

Keystone/AP/YOHEI KANEZASHI

(sda-ats)

Les grands argentiers du G7 se sont engagés à "renforcer la lutte mondiale contre le financement du terrorisme". Ils ont annoncé un plan d'action publié samedi à l'issue d'une réunion de deux jours au Japon.

"Une bonne coopération internationale et l'échange d'informations sont essentiels pour combattre avec efficacité le financement du terrorisme", ont déclaré les ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales des pays riches du G7 dans ce document.

Ils ont aussi réaffirmé leur promesse de "ne pas cibler les taux de change", alors que le spectre d'une "guerre des monnaies" a récemment été ressuscité par le Japon. Ils ont "souligné l'importance pour tous les pays d'éviter les dévaluations compétitives". Tokyo avait laissé entrevoir la possibilité d'une intervention sur les marchés des changes face à la hausse du yen qui rend son économie moins compétitive.

Les grands argentiers du G7 ont en outre mis en garde contre les risques que représenterait un Brexit pour une économie mondiale déjà affaiblie. "Les incertitudes ont augmenté, avec les conflits géopolitiques, le terrorisme, l'afflux de réfugiés, en outre le choc d'une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne complique l'environnement économique mondial", selon le document publié par les autorités japonaises.

sda-ats

 Toute l'actu en bref