Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève a profité de son déplacement à Davos pour s'imposer 3-0. Lausanne a subi la loi de Berne 6-3 mais se qualifie pour les play-off, tandis que Fribourg a été dominé 5-2 par Lugano.

Genève a préparé son match à la perfection et Genève l'a emporté dans les Grisons. En décidant d'aller dormir sur place le jour avant, les Servettiens ont joué la carte de la fraîcheur face à des Davosiens qui ont dû rentrer de Lausanne dans la nuit. Francis Paré, tout juste débarqué du Medvescak Zagreb, n'a pas manqué sa première avec les Aigles. Le Québécois a ouvert le score d'un joli mouvement. Les Aigles ont forcé la décision dans le troisième tiers à 5 contre 3. Gerbe a été assez malin pour battre van Pottelberghe à la 45e. Pour être tout à fait honnête, les Genevois ont eu de la chance puisque les Grisons ont touché trois fois les montants de Mayer. Mais la chance fait partie du sport et les hommes de Chris McSorley n'ont rien volé. Avec leurs 60 points, les Aigles ne sont qu'à deux unités de Davos, cinquième. Si le GSHC parvient à dépasser Bienne et Davos, il pourrait défier Lausanne au premier tour des play-off.

A Fribourg, on n'est pas loin de tirer la sonnette d'alarme. Les Dragons semblent naviguer à vue et chaque match confirme que le club n'a pas un mental très solide. Comme la veille face à Bienne, les Fribourgeois ont mené avant de voir leur adversaire revenir à hauteur pour ensuite passer l'épaule. Julien Sprunger avait pourtant parfaitement exploité une passe de Cervenka pour le 1-0 après seulement 13 secondes. Mais on le sait, Gottéron ne gère pas bien le score. Deux passes de Damien Brunner pour Klasen et Bürgler et voilà Lugano qui vire en tête au terme du tiers initial. Deux autres buts tessinois dans la période médiane auront raison de la présence de Saikkonen devant le filet fribourgeois qui a cédé sa place à Benjamin Conz à la 35e. Malgré une deuxième réussite de Sprunger, les Dragons n'ont pas su relever la tête et ils ont subi leur septième défaite en huit matches. Si les joueurs de Larry Huras sont toujours onzièmes, ils le doivent à la défaite d'Ambri-Piotta à Langnau 2-1. Le succès des Emmentalois ne fait en revanche pas les affaires de Gottéron en vue du tour de placement. Fribourg compte en effet huit points de retard sur Kloten et dix sur Langnau.

Lausanne fait du surplace mais le club vaudois est en play-off. Pour la première fois de la saison, les Lausannois essuient un quatrième revers de rang. Eux d'habitude si résilients, les voilà contraints de courber l'échine pour un quatre à la suite qui ne doit pas plaire à Dan Ratushny. Alors oui, Cristobal Huet était ménagé, mais cela ne saurait pas tout expliquer. Berne est rentré très tard de son déplacement à Lugano la veille, mais ce sont les Ours qui sont les mieux rentrés dans la partie grâce à Blum et Scherwey. Les Vaudois ont effectué un excellent tiers médian, mais ils l'ont tout de même perdu 2-1. Le 4-2 signé Justin Krueger à huit secondes de la deuxième pause a fait très mal aux Lions. Les vingt dernières minutes ont permis à Berne de soigner ses statistiques offensives. Reste que le LHC atteint les play-off en profitant de l'unique point marqué par Kloten contre Zoug qui s'est imposé 5-4 ap. Avec 74 points, les Lausannois possèdent 24 longueurs d'avance sur Kloten alors que les Aviateurs ont encore huit matches à jouer. Seulement en cas d'égalité, ce sont les confrontations directes qui font foi et Lausanne a battu Kloten quatre fois en quatre matches.

ATS