Toute l'actu en bref

Le champion n'a pas (encore?) cédé son titre. Vainqueur 120-111 d'Oklahoma City jeudi, Golden State n'est plus mené que 2-3 par le Thunder en finale de la Conférence Ouest de NBA.

Les Warriors, qui espèrent devenir la dixième équipe à remporter une série après avoir été menée 1-3, ont parfaitement réagi devant leur public après avoir subi deux lourdes défaites sur le parquet d'OKC (133-105 et 118-94). Leur meneur Stephen Curry a montré la voie à suivre en inscrivant 31 points.

La franchise californienne a forcé la décision en infligeant un 8-0 au Thunder dès l'entame du quatrième quart-temps, ce qui lui a permis de prendre douze longueurs d'avance (89-77). Les Warriors ont ensuite maîtrisé leur sujet, ne laissant jamais OKC revenir à moins de cinq points.

Stephen Curry a renoué avec des statistiques dignes de son statut de double MVP. Il a fini la rencontre avec un 9 sur 20 au tir (3 sur 8 à 3 points), réussissant en outre 7 rebonds, 6 assists et 5 interceptions. "Il a réalisé un très bon match. Il était à 91%", a souri son entraîneur Steve Kerr en référence aux nombreux articles de la presse américaine affirmant que Curry n'était qu'à 70% de sa forme optimale.

Généralement dominés par Oklahoma City sous les panneaux, les Warriors ont cette fois-ci répondu présent en captant 45 rebonds - dont 14 pour l'intérieur Andrew Bogut -, soit autant que leurs adversaires. Les 71 points du duo Kevin Durant/Russell Westbrook n'auront donc pas suffi au Thunder, qui bénéficiera d'une deuxième balle de qualification samedi soir à domicile.

sda-ats

 Toute l'actu en bref