Google Suisse investit le bâtiment de la Sihlpost à Zurich


 Toute l'actu en bref

Les nouveaux locaux de Google inaugurés dans le bâtiment de la Sihlpost à Zurich sont le centre de compétences pour Google Calendar ou encore Gmail.

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Google Suisse a inauguré mardi à Zurich ses nouveaux locaux dans le bâtiment historique de la Sihlpost. Le géant de l'Internet renforce ainsi son plus grand centre de recherche et développement hors des Etats-Unis, où il vise à terme offrir 5000 postes de travail.

"Zurich est un site idéal pour Google", a déclaré Patrick Warnking, directeur national pour la Suisse devant les médias. Plus de douze ans après l'implantation de la firme de Mountain View dans la capitale économique helvétique, le colosse technologique y poursuit ses investissements.

La promotion des talents en Suisse constitue une des "bonnes" raisons qui motivent Google à s'agrandir dans le nouveau quartier de l'Europaallee, en construction autour de la gare centrale. La collaboration avec l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich aussi, a souligné le patron.

L'entreprise a démarré en 2004 dans la ville alémanique, au Limmatquai, avec deux collaborateurs. Quatre ans plus tard, elle déménage au Hürlimann-Areal, site de l'ancien brasseur. "Je n'aurais jamais imaginé qu'aujourd'hui nous serions plus de 2000 collaborateurs à Zurich", a dit Urs Hölzle, parmi les pionniers du groupe californien et actuel responsable des infrastructures techniques.

L'esprit de La Poste

Les nouveaux bureaux de Sihlpost, propriété des CFF, peuvent quant à eux accueillir quelque 300 personnes, pour la plupart aussi des ingénieurs. Google y loue quatre étages, soit une surface supérieure à 5000 m2, pour un prix non divulgué. Le coût de la rénovation reste, lui, aussi secret.

Dans le bâtiment des années 1928-30 réhabilité fin 2015, le bureau d'architecture local Spillmann Echsle y a recréé une ambiance "vintage". Une boîte-aux-lettres jaune accrochée à la réception ou des salles baptisées "Paket" ou "Post" sont autant de clins d'oeil à l'ancien locataire.

Ici sont centralisées les compétences pour Google Calendar et la messagerie Gmail, ainsi que les solutions cloud de la G Suite pour les entreprises. Le coeur de métier, Google Search, de même que Maps et Youtube demeurent dans leur base de la Hürlimann-Areal.

Les projets de croissance ne s'arrêtent pas là pour le numéro un mondial de la recherche sur Internet. La prochaine étape de son extension est d'ores et déjà planifiée dans divers bâtiments de l'Europaallee. En fin de compte, le site zurichois offrira de la place pour 5000 collaborateurs, affirme Google.

L'assistant virtuel

Depuis juin dernier, l'équipe de recherche pour l'Europe a établi son siège à Zurich. Spécialisée dans le domaine de "l'apprentissage machine", elle met l'accent sur la reconnaissance et la reproduction vocales, utilisées par exemple pour Google Translate. De huit langues à l'origine, le service est capable aujourd'hui de faire l'interprète dans plus de 100.

Google Assistant, dévoilé au printemps 2016 outre-Atlantique, est lui aussi développé depuis la Suisse. Cet assistant virtuel "intelligent" permet non seulement de poser une question, mais aussi d'entretenir une "conversation". Il donne des réponses, mais est déjà capable de réaliser lui-même certaines tâches, assure le responsable du domaine, Behshad Behzadi.

Autre nouveauté née à Zurich, l'app Google Exploration, qui permet de visualiser des lieux en 3D grâce à des lunettes spéciales. Les contenus sont photographiés avec la même caméra à 360° utilisée pour capter les rues dans Google Street. Destinée à faire découvrir des lieux insolites, tel un sommet de montagne ou la gueule d'un requin, il doit encore se faire connaître en Suisse.

ATS

 Toute l'actu en bref