Toute l'actu en bref

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le GP du Canada à Montréal. Le triple champion du monde anglais a fêté la 45e victoire de sa carrière en formule 1, la cinquième sur le circuit canadien.

Hamilton avait obtenu son premier succès à Montréal en 2007 sur un circuit qu'il affectionne donc particulièrement. Sa victoire a été construite sur une stratégie à un seul arrêt. L'Anglais a stoppé au 24e tour et a ensuite roulé durant 46 boucles avec le même train de pneus.

Vettel, qui avait bondi en tête au départ, a pour sa part effectué deux arrêts, ce qui lui a sans doute coûté la victoire. Son premier passage au stand, dès le 11e tour lors d'une phase de voiture de sécurité virtuelle, n'a pas constitué une bonne décision de la part de son équipe.

Le podium a été complété par le Finlandais Valtteri Bottas (Williams-Mercedes), lui aussi avec un seul arrêt dans le froid de Montréal, où le mercure n'indiquait que 12 degrés au moment du départ. Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) a fini 4e devant Nico Rosberg (Mercedes). L'Allemand reste leader du championnat, mais il ne compte plus que neuf points d'avance sur Hamilton.

Les deux hommes ont failli une fois encore s'accrocher au premier virage. L'Anglais est resté sur sa trajectoire, alors que l'Allemand a dû s'écarter, perdant de nombreuses positions. Il est ensuite bien remonté, mais a été victime d'une crevaison lente qui l'a obligé à un second arrêt. Puis, à l'avant-dernier tour, il a dépassé Verstappen avant de perdre le contrôle de sa voiture. Mais il a pu sauver la 5e place.

Une fois encore, les Sauber-Ferrari ont été incapables d'entrer dans les points. Marcus Ericsson a fini 15e et Felipe Nasr 18e.

sda-ats

 Toute l'actu en bref