Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Parmi les oiseaux abattus figurent des perroquets, des cygnes, des faisans et des canaris, selon les agences russes (image symbolique)

KEYSTONE/AP/FRANKA BRUNS

(sda-ats)

Un zoo russe a abattu tous ses oiseaux après la mort de 35 d'entre eux, infectés par la grippe aviaire, ont indiqué lundi les autorités locales. Parmi les bêtes "piquées" figurent des perroquets, des cygnes, des faisans et des canaris, selon les agences russes.

Au total, 141 oiseaux ont été abattus par le zoo de Voronej, situé à quelque 450 km au sud de Moscou, ont affirmé les autorités dans un communiqué cité par les agences de presse russes. Contacté par l'AFP, le zoo s'est refusé à tout commentaire.

La Russie a déjà procédé à l'abattage de 160'000 dindes à Rostov-sur-le-Don (sud) depuis fin décembre après la découverte de la grippe aviaire dans un élevage local, a rapporté lundi le quotidien économique Vedomosti.

Actuellement, 17 pays européens ont fait une déclaration à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) sur la présence de foyers du virus H5N8 de la grippe aviaire sur leur territoire: Allemagne, Autriche, Croatie, Danemark, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays Bas, Pologne, Roumanie, Serbie, Suède, Suisse, République Tchèque et Royaume-Uni.

La souche H5N1 de la grippe aviaire a tué plus de 420 personnes, essentiellement en Asie du Sud-Est, depuis sa première apparition en 2003. Pour sa part, la souche H7N9 de la grippe aviaire a tué plus de 200 personnes depuis son apparition en mars 2013 en Chine.

ATS