Toute l'actu en bref

Enfin un match fou dans cet Euro 2016 bien trop souvent fermé: à Lyon (groupe F), l'étonnante Hongrie et le Portugal ont fait 3-3 au terme d'une partie renversante. Les deux pays sont qualifiés.

La Hongrie - qui affrontera la Suisse en qualifications de la Coupe du monde 2018, tout comme le Portugal d'ailleurs - termine ainsi en tête du groupe avec cinq points. Les Portugais, avec trois unités, passent de justesse, parmi les meilleurs troisièmes. Ils ont eu le mérite de revenir trois fois au score contre des Hongrois qui constituent l'une des surprises du tournoi.

Après deux matches sans but, Cristiano Ronaldo s'est enfin réveillé, et comment. L'attaquant du Real Madrid a inscrit un doublé (50e/62e), qui lui a permis de devenir le premier joueur à marquer durant quatre phases finales d'un Euro. Et ce lors de son 17e match dans un tel cadre, nouveau record aussi.

CR7 a égalisé deux fois, d'abord sur une magnifique "Madjer" puis de la tête. Il a ainsi répondu du tac au tac aux réussites de Dzsudzsak (47e/55e), à chaque fois sur une frappe légèrement déviée par un adversaire.

La partie avait été lancée par une somptueuse volée du vétéran Gera (37 ans), qui inscrivait son 25e but international à la 19e. Le Portugal avait répliqué avant le repos par Nani, servi dans la profondeur par Ronaldo (42e).

Cet affrontement a été le plus prolifique depuis le début de la compétition, avec six buts inscrits. Personne ne s'en plaindra, évidemment, car la frustration était grande après une kyrielle de matches soporifiques...

sda-ats

 Toute l'actu en bref