Helvetia a acquis une participation majoritaire dans Caser, un assureur espagnol, pour développer ses activités européennes dans le domaine des affaires non-vie et ses capacités de distribution.

La société de Saint-Gall compte racheter jusqu'à 70% des actions pour un montant de 780 millions d'euros (835,9 millions de francs).

"Nos activités en Espagne ont connu une forte expansion ces dernières années et cette transaction contribuera encore à les consolider", indique le directeur général de l'assureur, Philipp Gmür, cité dans le communiqué. La nouvelle filiale devrait également contribuer "rapidement" et de manière "importante" aux bénéfices.

En 2018, Caser a enregistré des recettes de 1,64 milliard d'euros et 87 millions de bénéfice. Les affaires non-vie représentent 62% de ses recettes, détaille vendredi la société. Dans ce dernier domaine, Caser et Helvetia sont ensemble le 7e plus grand prestataire sur le marché espagnol.

Outre le renforcement des activités non-vie, Helvetia compte grâce à ce rachat exploiter des canaux de distribution dans le domaine bancaire. Caser dispose en effet de contrats de distribution avec Ibercaja, Unicaja, Liberbank et d'autres banques.

"Ces coopérations seront poursuivies, permettant ainsi à Helvetia de gagner de nouveaux partenaires stratégiques majeurs en Espagne", précise le Saint-gallois.

Emprunt hybride et émission nouvelles actions

L'Espagnol permet en outre à Helvetia d'exploiter de nouveaux modèles d'affaires et de poursuivre ainsi la diversification de ses activités. En 2018, 9% des recettes du premier provenaient des revenus de commissions d'écosystèmes du domaine de la santé et de la vieillesse, qui sont étroitement liés à l'activité vie et prévoyance. Caser gère notamment des maisons pour personnes âgées.

Helvetia compte financer l'acquisition de Caser aux deux tiers grâce à l'émission d'un emprunt hybride et pour un tiers avec l'émission de nouvelles actions.

L'assemblée générale du 24 avril 2020 se prononcera sur l'émission de nouvelles actions. Jusqu'à la réalisation des transactions de capitaux, l'acquisition sera financée par des liquidités existantes.

L'assise financière d'Helvetia demeurera solide, assure ce dernier. Après cette rachat, le taux de solvabilité (SST) continuera à s'inscrire dans l'objectif de 180 à 240%

Sous réserve de l'accord des autorités de concurrence et de surveillance compétentes, l'entreprise prévoit de réaliser la transaction au cours du premier semestre 2020.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.