Toute l'actu en bref

Martina Hingis et Sania Mirza ne réussiront pas le "SanTina Slam". Victorieuses des trois précédents tournois du Grand Chelem, elles ont été battues dès les 8es de finale à Paris.

la St-Galloise et sa partenaire indienne se sont lourdement inclinées 6-3 6-2 face à la paire tchèque composée des jeunes Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova (20 ans toutes les deux), concédant six jeux de service au total. Elles avaient pourtant préparé de la meilleure des manières le rendez-vous parisien, conquérant le titre à Rome après avoir échoué en finale à Stuttgart puis à Madrid.

La terre battue demeure, il est vrai, la surface sur laquelle Martina Hingis et Sania Mirza sont le plus friables. Battues en quart de finale par les futures lauréates Bethanie Mattek-Sands et Lucie Safarova l'an dernier à Roland-Garros pour leur premier tournoi majeur joué en commun, elles n'ont remporté que deux titres en neuf épreuves disputées sur ce revêtement.

sda-ats

 Toute l'actu en bref