Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cette fois, Marcel Hirscher a eu le dernier mot. Souvent barré par Alexis Pinturault en géant ces dernières semaines, l'Autrichien s'est imposé dimanche à Garmisch.

Le skieur de Salzbourg était encore 2e après la manche initiale, devancé par le Français. Il a toutefois survolé le second tracé, mettant la pression sur son grand rival qui, pour une fois, n'a pas tenu le choc et échoué au 4e rang.

Cela a permis à Marcel Hirscher d'améliorer ses affolantes statistiques, et d'ajouter un 43e succès en Coupe du monde à son palmarès. Un total qui lui permet de passer au 4e rang des skieurs les plus prolifiques de l'histoire, ex aequo avec Marc Girardelli et plus que devancé par Ingermar Stenmark, Hermann Maier et Alberto Tomba.

Alexis Pinturault moins solide que d'habitude, Marcel Hirscher s'est facilement imposé devant l'étonnant suédois Matts Olsson, largué toutefois à 1''50. Le podium a été complété par l'Allemand Stefan Luitz (à 1''95 du vainqueur).

Comme à quasiment chaque géant, le rôle du no 1 suisse a été tenu par Justin Murisier. Le Valaisan s'est classé à une solide 8e place, le deuxième meilleur résultat de sa caarrière en géant après son 7e rang en ouverture de saison à Sölden.

Justin Murisier aurait même pu prétendre à un peu mieux, sans une faute au plus mauvais moment en première manche, soit juste avant le plat final. Il a toutefois assuré l'essentiel dimanche, lui qui restait sur une grosse déception en géant à Adelboden, où il avait été éliminé dès la première manche. Le voilà relancé juste au bon moment, à une semaine des Mondiaux de St-Moritz.

Un peu plus loin dimanche, Loïc Meillard a pris une encourageante 12e place. Touché au ménisque en décembre et contraint de se faire opérer, le Neuchâtelo-Valaisan n'était revenu à la compétition que mardi dernier en slalom à Schladming, sans parvenir à se qualifier pour la seconde manche.

Cela s'est mieux passé dimanche à Garmisch pour Loïc Meillard. Encore un peu en retrait sur le tracé initial (25e rang), la perle du ski suisse a signé le deuxième chrono du second parcours - seulement devancé par Hirscher - pour bondir jusqu'au 12e rang final, et signer le deuxième meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde.

Deux autres Suisses ont terminé dans les points, mais sans marquer les esprits. Gino Caviezel s'est classé 18e, tandis que Carlo Janka a sombré au 28e rang après une seconde manche très compliquée.

ATS