Toute l'actu en bref

Malgré une victoire 4-3 ap acquise à Bâle face à l'Allemagne alors qu'elle était menée 0-3, la Suisse doit encore s'améliorer. Mais le coach a aimé la réaction de ses troupes.

"C'est toujours important de gagner, souligne Patrick Fischer. On a montré beaucoup de caractère, mais c'est vrai que le début de match était scandaleux. On n'a pas joué notre jeu, on n'avait aucune énergie et on n'était pas prêt. Il y a des moments où la rondelle ne va pas dans ton sens et cela amène de la frustration dans l'équipe. On doit être patient et avoir confiance en nous. Le but de Du Bois a été très important pour nous."

Et le coach d'enchaîner: "Durant les trente premières minutes, on a regardé les Allemands. Ce n'est pas notre jeu. On a une équipe pour forechecker. On doit gagner le premier match à Moscou, c'est notre objectif. On a de la pression mais c'est bien. On a joué onze matches avec cette équipe et on en a gagné huit. On a montré du caractère te dans un tournoi, c'est l'une des composantes essentielles."

Gaetan Haas savoure

Recalé au dernier moment l'année passée alors qu'il avait été de tous les rassemblements, Gaetan Haas savoure cette première participation à un Championnat du monde. Mais l'attaquant du HC Bienne n'est pas du genre à se contenter de ce qui lui arrive: "J'ai peut-être profité du forfait de Romy pour faire partie de cette sélection définitive, mais ce sont des choses qu'il faut prendre. Je ne vais pas me réjouir de son forfait, mais j'ai bossé pour arriver où j'en suis. Chaque jour je travaille pour faire partie de cette équipe. Je l'ai fait et je suis juste heureux de pouvoir porter ce maillot. De voir Cunti coupé cela m'a surpris parce que c'est un sacré nom en Suisse qui a fait de très belles performances ces dernières années. Maintenant je sais que je sortais d'une bonne saison et que j'étais capable d'aller chercher cette place. Et je pense que si je suis là c'est que je la mérite."

sda-ats

 Toute l'actu en bref