Toute l'actu en bref

Très critique envers l'institution, Diego Maradona va apporter son soutien au nouveau président de la FIFA Gianni Infantino, qu'il a rencontré la semaine dernière à Paris, a indiqué la FIFA.

Elu en février pour succéder à Sepp Blatter, Infantino a eu "un entretien très positif et constructif avec Diego Maradona", vendredi à Paris, a indiqué la FIFA, confirmant une information de "Blick".

"Il est important que de vraies légendes du football comme Maradona s'intéressent à l'avenir de ce sport et s'impliquent dans la promotion et le développement du football", a ajouté la FIFA dans un communiqué. Cette rencontre répond à la volonté de Gianni Infantino "de reconnecter la FIFA avec les joueurs qui ont écrit l'histoire du football", ajoute la FIFA.

Dans ce cadre, Infantino avait convié lors du dernier congrès de la FIFA à Mexico d'anciens grands joueurs comme Marcel Desailly, Ronaldinho ou l'Espagnol Carlos Puyol. Fin mai, la FIFA a également annoncé la nomination de l'ancien international croate Zvonimir Boban au poste de secrétaire général adjoint.

Maradona a proposé "son soutien" pour tenter de résoudre la crise que traverse le football argentin, a ajouté la FIFA, alors qu'une lutte pour le contrôle de la Fédération argentine de football (AFA) dure depuis la mort de son dirigeant historique, Julio Grondona, il y a presque deux ans.

La FIFA et la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) mènent actuellement une mission conjointe sur place. Extrêmement critique envers les précédents dirigeants de la FIFA, Maradona avait estimé en mai 2015, avant que n'éclate le pire scandale de corruption de son histoire, que "sous Sepp Blatter, la FIFA est devenue une honte et une douloureuse gêne pour nous autres qui aimons le football."

sda-ats

 Toute l'actu en bref