Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les gardes-côtes ont interrompu tout trafic sur le Bosphore, l'un des détroits les plus empruntés au monde.

KEYSTONE/AP/EMRAH GUREL

(sda-ats)

Une tempête de neige a paralysé Istanbul samedi. Elle a causé l'annulation de centaines de vols et interrompant le trafic sur le détroit du Bosphore.

Entre vendredi soir et samedi matin, environ 40 cm de neige ont recouvert Istanbul, perturbant fortement la circulation sur les routes alors que de nombreux Stambouliotes prévoyaient de quitter la métropole pour la fin de la semaine.

La compagnie aérienne Turkish Airlines a dû annuler au moins 500 vols sur les deux jours, dans les aéroports Atatürk et Sabiha Gökçen, d'après l'agence Dogan, les conditions météorologiques affectant notamment la visibilité des pilotes.

Selon l'agence de presse progouvernementale Anadolu, 5900 passagers ont été hébergés dans des hôtels par Turkish Airlines vendredi soir du fait de l'annulation de leur vol.

Quatre vols internationaux -en provenance d'Inde, des Maldives, d'Afrique du Sud et du Vietnam- en direction d'Istanbul ont dû finalement atterrir à Gaziantep, dans le sud de la Turquie, selon Dogan.

Trafic interrompu sur le Bosphore

Les gardes-côtes ont pour leur part interrompu tout trafic sur le Bosphore, l'un des détroits les plus empruntés au monde.

La compagnie municipale en charge des ferries qui relient les rives asiatique et européenne d'Istanbul a, elle aussi, annoncé devoir suspendre les trajets pour la journée.

Les prévisions météo annonçaient de la neige toute la journée, la tempête devant se calmer néanmoins dans la soirée. Les températures devraient toutefois rester en-dessous de zéro dans les prochains jours.

ATS