Le super-G de Kitzbühel a couronné le Norvégien Kjetil Jansrud. Il s'est imposé sur la Streif avec 0''16 d'avance sur son compatriote Alexander Aamodt Kilde et l'Autrichien Matthias Mayer.

Côté suisse, le meilleur a été le Grison Mauro Caviezel, qui a manqué le podium de peu. Il s'est en effet classé quatrième à 0''49 du vainqueur. Caviezel se montre très régulier en super-G cet hiver, puisqu'il avait déjà fini troisième à Lake Louise, cinquième à Beaver Creek et quatrième à Val Gardena.

Deuxième meilleur Suisse, Beat Feuz a pour sa part fini septième à 0''86. Le Bernois espère surtout parvenir à enfin vaincre le signe indien et gagner samedi la mythique descente du Hahnenkamm. Pour sa première course après sa blessure et l'opération qui a suivi, Marco Odermatt a réussi un parcours correct. Le Nidwaldien a terminé treizième à 1''34.

Jansrud, champion du monde de descente en titre, a fêté le 23e succès d'une carrière en Coupe du monde débutée en 2003. Il n'avait plus été sur la plus haute marche du podium depuis novembre 2018. Ce fan déclaré de Liverpool a désormais gagné treize fois en super-G - discipline dans laquelle il compte un titre olympique remporté à Sotchi en 2014 - contre huit succès en descente et un chacun en combiné et en géant parallèle.

L'Autrichien Vincent Kriechmayr, sixième, a cédé le dossard rouge de leader de la discipline à son compatriote Matthias Mayer. Il se retrouve deuxième ex-aequo avec les Norvégiens Jansrud et Kilde, à 28 points de Mayer.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.