Kristoffersen s'impose pour la 13e fois en slalom, Zenhäusern 16e


 Toute l'actu en bref

Henrik Kristoffersen a décroché son 13e succès dans un slalom de Coupe du monde dimanche à Wengen, le quatrième de la saison dans la discipline.

Déjà auteur du doublé Adelboden/Wengen l'an dernier dans la discipline, le Norvégien de 22 ans a devancé de 0''15 l'Autrichien Marcel Hirscher, qui termine pour la... 8e fois de l'hiver au 2e rang. La troisième place est revenue à l'Allemand Felix Neureuther, qui a concédé 0''63 au vainqueur.

Forfait pour le premier slalom de l'hiver à Levi en novembre en raison d'un conflit avec sa Fédération lié à des problèmes de sponsoring, Henri Kristoffersen est irrésistible depuis son retour aux affaires Il a remporté quatre des cinq courses qu'il a disputées cette saison dans la discipline, et est désormais seul en tête du classement de la spécialité avec 20 points d'avance sur un autre métronome, Marcel Hirscher.

Henrik Kristoffersen - qui compte également un succès en géant en Coupe du monde (Méribel 2015) - n'a manqué qu'à deux reprises le podium dans les quinze derniers slaloms auxquels il a pris part. C'était à Naeba en février dernier (7e) et à St-Moritz lors des finales quelques semaines plus tard (19e). Le Norvégien a remporté dix de ces quinze slaloms!

Les deux seuls Suisses qualifiés pour cette deuxième manche ont échoué hors du top 15. Seulement 28e de la première manche, Daniel Yule a obtenu un décevant 22e rang. Le skieur du Val Ferret avait terminé dans le top 20 lors des neuf précédents slaloms, et restait sur trois top 8. "Ce n'est pas dramatique. Mais je dois continuer à travailler fort à l'entraînement avant les échéances de Kitzbühel et Schladming", a expliqué le skieur du Val Ferret, qui a confié avoir besoin d'un ou deux jours de repos afin de recharger ses batteries.

Malade ces derniers jours, Ramon Zenhäusern a quant à lui trouvé les ressources pour passer de la 26e à la 16e place. "Je ne sais pas comment j'ai fait. J'étais faible, sans énergie entre les deux manches. Mais je suis parvenu à tout donner pendant une minute", a souligné le Haut-Valaisan au micro de la RTS.

ATS

 Toute l'actu en bref