Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La FDA s'attaque pour la première fois à la nicotine (archives).

KEYSTONE/AP/PAUL SANCYA

(sda-ats)

Les autorités américaines ont annoncé vendredi leur intention de réduire la nicotine dans les cigarettes à un niveau qui ne provoque pas d'accoutumance pour les fumeurs. C'est la première fois qu'elles s'attaquent directement à une substance addictive.

Jusqu'à présent, les mesures anti-tabac consistaient en des mises en garde contre les dangers du tabagisme sur les paquets de cigarettes, des taxes sur le tabac et des campagnes de dissuasion visant surtout les jeunes.

L'agence américaine des produits alimentaires et des médicaments FDA (Food and Drug Administration) a aussi annoncé qu'elle reportait de plusieurs années l'entrée en vigueur de réglementations sur les cigares et cigarettes électroniques et l'obligation pour les fabricants de cigarettes électroniques d'obtenir son feu vert avant de commercialiser leurs produits.

Les fabricants de cigares, de pipe à tabac et de narguilés devront se soumettre aux nouvelles règles d'ici 2021 et d'ici 2022 dans le cas des cigarettes électroniques.

Plan de découragement

"La très grande partie des décès et des maladies attribuables au tabac résultent de l'accoutumance aux cigarettes, le seul produit de consommation légal qui tue la moitié de toutes les personnes qui fument pendant longtemps", a déclaré le Dr Scott Gottlieb, l'administrateur de la FDA.

Selon lui, les mesures dévoilées vendredi font partie d'un plan plus étendu visant à décourager le public de fumer des cigarettes conventionnelles en faveur de produits contenant de la nicotine, mais moins nocifs, comme les cigarettes électroniques.

Pour Matthew Myers, président de "Campaign for Tobacco-Free Kids", une ONG influente dans la lutte contre le tabac chez les jeunes, cette proposition de la FDA "représente une approche audacieuse et complète avec le potentiel d'accélérer les progrès pour réduire le tabagisme et la mortalité".

Mais il craint que le report d'une réglementation sur les cigares et produits de vapotage ne permette "à des produits visant à séduire les jeunes comme les saveurs fruitées dans les cigarettes électroniques, de rester sur le marché avec peu de supervision des autorités sanitaires."

La FDA examinera la possibilité de réglementer ces "saveurs", utilisées aussi dans les cigares, et envisage même d'interdire le menthol dans tous les produits du tabac, a fait savoir le Dr Gottlieb.

L'industrie du tabac fait face aux Etats-Unis à un recul continue du nombre de fumeurs, tombé à un niveau sans précédent avec seulement 15% des adultes qui fument.

ATS