Toute l'actu en bref

Manifestation contre Monsanto le 21 mai à Paris en prévision de la décision attendue de l'Union européenne sur le glyphosate

KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI

(sda-ats)

L'Allemagne s'abstiendra lors du vote des experts de l'Union européenne prévu lundi sur un éventuel renouvellement de l'autorisation de l'herbicide glyphosate. Celui-ci entre notamment dans la composition du Roundup de Monsanto .

Cette décision annoncée vendredi par le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert s'explique par les divergences sur ce sujet entre les partenaires de la grande coalition au pouvoir (conservateurs de la CDU-CSU et sociaux-démocrates du SPD).

"Il n'a pas été possible de mettre au point une position commune. C'est pour cette raison que le gouvernement allemand s'abstiendra lors du vote à Bruxelles", a dit Steffen Seibert.

Etant donné que la France et l'Italie ont jusqu'ici refusé d'approuver une prolongation, l'abstention allemande pourrait signifier qu'aucune majorité ne se dégagera lundi à Bruxelles.

Compromis proposé

Les conclusions contradictoires des scientifiques sur le caractère cancérogène du glyphosate ont conduit la Commission européenne à proposer mercredi un compromis consistant à prolonger provisoirement de douze à dix-huit mois l'autorisation du produit afin de permettre de nouvelles études.

L'exécutif bruxellois, qui proposait au départ de prolonger l'autorisation de quinze ans, a présenté cette solution intermédiaire afin d'éviter un retrait progressif du glyphosate après l'expiration de l'autorisation actuelle à la fin mai.

sda-ats

 Toute l'actu en bref