WASHINGTON - Le géant américain du logiciel Microsoft a annoncé qu'une faille de sécurité de son navigateur "Internet Explorer" avait été exploitée pour mener les cyber-attaques qui ont poussé Google à menacer de cesser ses activités en Chine. Il s'agit de la version 6 du navigateur de Microsoft.
"Microsoft continue de travailler avec Google, d'autres partenaires du secteur et les autorités pour faire la lumière sur cette affaire", a indiqué le directeur des questions de sécurité pour Microsoft, Mike Reavey, sur un blog.
Il a souligné que les attaques avaient été limitées et concentrées sur Internet Explorer 6, une version ancienne du navigateur internet de Microsoft, et a conseillé aux utilisateurs de régler sur "élevé" le niveau des paramètres de sécurité du logiciel.
Google a menacé mardi de cesser ses activités en Chine, invoquant une attaque "très sophistiquée et ciblée" venant de ce pays et visant à pirater les comptes de courrier électronique Gmails de militants chinois des droits de l'homme.
Le groupe américain a indiqué que 20 autres sociétés avaient été visées. L'éditeur de logiciels Adobe a également annoncé avoir été victime d'une attaque informatique, sans pouvoir indiquer s'il était visé par les mêmes malfaiteurs que Google. Mais une source chez Adobe a indiqué que la simultanéité des attaques pourrait toutefois révéler un lien avec l'affaire de Google.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.