Toute l'actu en bref

David Cameron a fait ses aurevoirs aux autres députés (image symbolique).

KEYSTONE/EPA FILE/ANDY RAIN

(sda-ats)

David Cameron a annoncé lundi qu'il abandonnait avec effet immédiat son siège de député conservateur. L'ex-premier ministre était député de la circonscription de Witney, au centre de l'Angleterre, depuis juin 2001.

"A mes yeux, dans le monde politique d'aujourd'hui et vu les circonstances de ma démission, il n'est pas vraiment possible d'être un député efficace lorsqu'on a été Premier ministre", a déclaré M. Cameron, 49 ans, dans une interview à la chaîne ITV. "Je pense que tout ce que vous faites détourne l'attention de ce que le gouvernement doit faire pour notre pays", a développé l'ancien chef du gouvernement entre 2010 et 2016.

Confortablement réélu l'année dernière, David Cameron a démissionné le 24 juin au lendemain du choc de la victoire des partisans d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum qu'il avait appelé de ses voeux. Il s'était alors dit "très enthousiaste" à l'idée de rester député dans l'Oxfordshire, assurant avoir même l'intention de briguer un nouveau mandat en 2020.

Moins de trois mois plus tard, il a changé d'avis, à la surprise générale. Traditionnellement, les anciens Premiers ministres conservent leur mandat de député pendant quelques années avant d'y renoncer.

sda-ats

 Toute l'actu en bref