Toute l'actu en bref

Alors que l'indice des directeurs d'achat (PMI) procure.ch a atteint en mai son plus haut niveau depuis février 2014, l'industrie suisse se prépare au boom (archives).

KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

(sda-ats)

L'industrie suisse a poursuivi son essor en mai. Se hissant à 55,8 points, soit 1,1 point de plus qu'en avril, l'indice des directeurs d'achat (PMI) procure.ch a atteint son plus haut niveau depuis février 2014. L'industrie suisse se prépare à un boom.

Au regard de mai 2015, l'indice PMI procure.ch s'est envolé de 8,5 points, ressort-il de l'enquête mensuelle de Credit Suisse et de l'association pour l'achat procure.ch publiée mercredi. Le sous-indicateur "production" a lui augmenté pour un huitième mois consécutif, gagnant 2,5 points pour s'établir à 60,2 points.

Hormis de brefs épisodes entre la fin 2013 et le début 2014, des valeurs supérieures à 60 points n'ont été enregistrées que durant les phases de boom de l'industrie. Ces phases sont intervenues entre 1999 et 2000, avec le développement d'internet, ainsi que lors des reprises qui ont suivi l'éclatement de la bulle internet, entre 2005 et 2008, et la crise financière, en 2010 et 2011.

Les carnets de commandes ont dans le même temps nettement progressé. Sur le mois sous revue, les sous-indices "quantités d'achats" et "stocks de matières premières" se sont aussi fixés à des niveaux proches de ceux connus en période de grand dynamisme.

Tous les signaux au vert

Apparemment, de nombreuses entreprises augmentent leurs stocks, et cela malgré la première hausse des prix d'achat depuis un an et demi. Cette évolution indique que les sociétés s'attendent à une nouvelle hausse de la production.

La situation s'est également améliorée sur le marché du travail en mai. Pour la première fois depuis novembre 2014, les suppressions de postes ont cessé, le sous-indice emploi clôturant exactement sur le seuil de croissance.

sda-ats

 Toute l'actu en bref