Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Nikkei a terminé la première semaine de 2017 sur un mouvement de recul, mais le bilan depuis le début de l'année reste positif (archives).

KEYSTONE/EPA/KIMIMASA MAYAMA

(sda-ats)

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en recul de 0,34% vendredi, dans l'attente des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis et sur fond de regain du yen. Ce recul intervient aussi après des propos menaçants de Donald Trump envers le géant de l'automobile Toyota.

A l'issue des transactions, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a perdu 66,36 points à 19'454,33 points. Il avait déjà abandonné 0,37% jeudi après un bond de 2,5% la veille pour inaugurer 2017. Sur l'ensemble de la semaine, réduite à trois séances, le Nikkei a gagné 1,78%.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reflué pour sa part de 0,15% vendredi, soit un repli de 2,36 points à 1553,32 points.

Du côté des monnaies, le dollar est descendu à 115,97 yens, contre 116,45 yens jeudi à la fermeture de la place tokyoïte. Il était cependant encore plus bas en tout début de journée.

L'euro a connu un mouvement similaire et se situait à la fin des échanges à Tokyo à 122,67 yens, contre 122,75 yens 24 heures plus tôt.

Un recul des devises étrangères face au yen nuit aux entreprises exportatrices, dont les constructeurs d'automobiles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS