Toute l'actu en bref

La Bourse suisse a rebondi mercredi, après le recul de la veille. A la clôture, l'indice vedette SMI affichait une hausse de 1,23% à 7768,23 points.

Après une ouverture un peu plus faible, le SMI a rapidement retrouvé le chemin de la hausse et accentué ses gains jusque peu avant midi. Par la suite, l'indice s'est mis à osciller entre 7700 et 7730 points, un peu en dessus de son niveau de clôture de vendredi passé, avant de regagner en élan sur la fin pour finir proche du plus haut du jour.

Wall Street évoluait dans le vert en milieu de séance, ce qui a aussi soutenu les marchés européens. L'ambiance reste toutefois caractérisée par les craintes autour de l'évolution conjoncturelle mondiale après des propos critiques à ce sujet de la part de la patronne du FMI Christine Lagarde.

Le SLI a gagné 0,73% à 1189,46 points et le SPI 1,14% à 8301,87 points. Sur les trente blue chips, 19 ont progressé, dix reculé et Credit Suisse a fini inchangé.

Soutien des poids lourds

Les deux poids lourds pharma Novartis (+2,3%) et Roche (+2,6%) ont soutenu l'indice. Actelion (+2,3%) a également pris l'ascenseur, tout comme Galenica (+1,1%). Vontobel a réduit l'objectif de cours de Novartis, inquiet de l'évolution des ventes du blockbuster potentiel Entresto. Cela n'a pas affecté le cours de l'action. Roche avait sous-performé le marché ces dernières semaines et avait donc un certain potentiel de rattrapage.

Nestlé (+1,2%) a profité d'une confirmation de recommandation d'achat par Nomura. Parmi les gros gagnants, on trouve aussi SGS (+1,8%), Sika (+1,2%) et Schindler (+1,1%). Avant les chiffres trimestriels de Sika, mardi prochain, la Banque cantonale de Zurich a dit attendre de bons résultats, relevant que l'intérêt continuera de se porter sur le feuilleton de la tentative de prise de contrôle par Saint-Gobain.

Aux bancaires, UBS a gagné 1% et Julius Baer 0,7%. Credit Suisse a terminé à l'équilibre. La veille, les valeurs bancaires avaient perdu du terrain en raison des inquiétudes liées aux Panama Papers.

Dans le camp des perdants, LafargeHolcim a cédé 2,3% après une rétrogradation par HSBC. ABB (-0,2%) a été rétrogradé par RBC et Exane BNP a confirmé "underperform. Les autres perdants sont notamment Swiss Life (-0,8%), Syngenta, Geberit et Aryzta (chacun -0,6%).

sda-ats

 Toute l'actu en bref