Toute l'actu en bref

La championne de Roland-Garros Garbiñe Muguruza a été sortie dès le 2e tour à Wimbledon. Elle a été balayée 6-3 6-2 en 58' par Jana Cepelova, 124e mondiale.

L'Espagnole (WTA 2) n'a été jeudi que l'ombre de la joueuse qui a dominé il y a moins d'un mois Serena Williams en finale à Paris pour cueillir son premier titre en Grand Chelem. Finaliste de l'édition 2015 de Wimbledon, elle a commis pas moins de 22 fautes directes - sur les 56 points gagnés par la qualifiée slovaque -, ne réussissant que 9 coups gagnants...

Extrêmement agressive à l'échange, Jana Cepelova n'a cessé de mettre Garbiñe Muguruza sous pression, remportant ainsi 80% des points joués derrière la deuxième balle de service de la Genevoise d'adoption (12/15). La Slovaque de 23 ans n'en est pas à son premier coup d'éclat: tombeuse du no 3 mondial Simona Halep au 2e tour l'an passé sur le gazon londonien, elle s'était révélée au grand public en battant Serena Williams puis en se hissant en finale à Charleston en 2014.

Finaliste malheureuse en 2012 sur l'herbe de Church Road, Agnieszka Radwanska (WTA 3) est quant à elle passée à un point de la défaite au 2e tour. La Polonaise a même dû effacer trois balles de match face à la Croate Ana Konjuh (WTA 103), battue 6-2 4-6 9-7. Ancienne rivale de Belinda Bencic chez les juniors, Ana Konjuh (18 ans) a vraiment joué de malchance dans cette partie, se tordant la cheville en marchant sur la balle dans le quinzième jeu du troisième set, à 7-7. En larmes, elle a fait appel au kiné et a repris le jeu quelques minutes plus tard, sans pouvoir défendre réellement ses chances.

Tête de série no 2 du tableau masculin, Andy Murray n'a en revanche pas connu la moindre difficulté pour se hisser en 16e de finale. L'Ecossais a dominé le vétéran taïwanais Lu Yen-Hsun (32 ans/ATP 76) 6-3 6-2 6-1. Le vainqueur de l'édition 2013 n'a perdu qu'un seul jeu de service, son premier du match. Mené 1-3, il a remporté cinq jeux d'affilée pour ne plus lâcher son os. Le champion olympique 2012 ne devrait pas non plus trembler au 3e tour: il retrouvera l'Australien John Millman (ATP 67), ancien joueur du TC Zoug dans les Interclubs.

Une surprise a tout de même été enregistrée dans le simple messieurs jeudi. Adversaire potentiel d'Andy Murray au stade des demi-finales - et de Stan Wawrinka en quart -, Dominic Thiem (no 8) a été stoppé dès le 2e tour. Titré sur le gazon de Stuttgart dans la foulée de sa demi-finale à Roland-Garros, l'Autrichien s'est incliné 7-6 (7/4) 7-6 (7/5) 7-6 (7/3) face au gaucher tchèque Jiri Vesely (ATP 64), tombeur de Novak Djokovic à Monte-Carlo.

sda-ats

 Toute l'actu en bref