Pékin - Un haut responsable de la police chinoise a annoncé des "attaques préventives" contre les menaces envers le Parti communiste. Son discours a été diffusé quelques jours après la condamnation à onze ans de prison d'un dissident de premier plan.
Yang Huanning, vice-ministre de la Sécurité publique, estime que les menaces envers la stabilité du gouvernement n'ont pas diminué malgré la croissance économique soutenue. Son discours insiste sur les opposants politiques du pouvoir, en particulier les séparatistes des régions de l'ouest chinois, le Tibet et le Xinjiang.
"Les intrigues de forces occidentales anti-chinoises cherchant à nous occidentaliser et à nous diviser, les tensions et les désaccords entre Etats ainsi que les forces hostiles qui génèrent chaos et sabotages restent des menaces importantes pour la sécurité nationale et la stabilité sociale", déclare Yang dans son discours.
"Frappez vigoureusement les forces hostiles dans le pays et à l'étranger. Tâchez d'anticiper et de contrer en lançant des attaques préventives", ordonne-t-il. Le termes "forces hostiles" est une notion assez générale employée par les autorités chinoises pour désigner tout élément jugé menaçant pour le Parti communiste.
Vendredi, l'opposant Liu Xiaobo, qui avait appelé à une démocratisation de la Chine et à la fin du parti unique, a été condamné à onze ans de prison pour "incitation à la subversion".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.