Toute l'actu en bref

Les systèmes de conduite automatisée sont depuis mercredi explicitement autorisés dans le monde. Une modification de la Convention de l'ONU sur la circulation routière est entrée en vigueur.

Ces dispositifs devront être conformes aux règlements de l'ONU et pouvoir être contrôlés et désactivés par le conducteur, a précisé à Genève la Commission économique de l'ONU pour l'Europe (CEE-ONU). Une conduite pilotée par ordinateur devrait rendre la circulation routière plus sûre, plus écologique, plus efficace et plus accessible.

Une autre modification est attendue pour 2017 sur les fonctions de direction à commande automatique. Elles intègrent les systèmes pour le maintien de la trajectoire, l'assistance au stationnement et l'autopilotage à haute vitesse sur l'autoroute. La limitation sur la conduite automatique en-dessous de 10 km/h sera également adaptée.

sda-ats

 Toute l'actu en bref