Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ayant toujours évolué dans un univers ultra connecté, deux tiers des jeunes Z affirment qu'ils seraient moins productifs et moins heureux sans leur téléphone portable (image symbolique).

KEYSTONE/CHRISTOF SCHUERPF

(sda-ats)

La réussite professionnelle est essentielle pour les jeunes de la génération Z. Pour 70% d'entre eux, avoir beaucoup d'argent est le meilleur indicateur de succès, indique une étude de Swiss Education Group.

Les jeunes Z, soit les personnes nées après 1995, sont peu idéalistes, précise l'étude dévoilée lundi à Montreux (VD) lors du 17e Forum international du recrutement. Ils savent qu'ils devront travailler dur. Pour 80% d'entre eux, un bon travail est même préférable à une bonne relation sentimentale.

Leur handicap principal est leur difficulté à fixer leur attention, ajoute Swiss Education Group. En situation passive, leur capacité d'attention est de 8 secondes. Si l'activité leur plaît, ils peuvent se concentrer jusqu'à 12 minutes.

Ayant toujours évolué dans un univers ultra connecté, deux tiers des jeunes de cette génération affirment par ailleurs qu'ils seraient moins productifs et moins heureux sans leur téléphone portable. Ils postent 60% de leur vie sociale sur les réseaux sociaux et estiment que quelque chose qui figure sur internet existe vraiment.

"C'est comme si l'événement réel n'avait pas eu lieu tant qu'il n'était pas affiché sur les réseaux sociaux et validé par la communauté en ligne", explique Alexandra Broennimann, experte du comportement des consommateurs qui a réalisé l'enquête. L'étude a eu lieu au cours des trois derniers mois. Quelque 3500 étudiants y ont participé.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS